Sacrements

Quand 2 personnes s’aiment, elles se le disent par des paroles, des gestes, des signes. Les chrétiens croient que Dieu aime les hommes et leur dit son amour par des paroles, des gestes, des signes : ce sont les sacrements. Le sacrement est le signe est la présence de Jésus ressuscité.

Il existe 7 sacrements :

  • le baptême, l’eucharistie et la confirmation donnent la vie de Dieu et aident à grandir dans son amour. On les appelle les sacrements de l’initiation ;
  • la réconciliation et le l’onction des malades sont des sacrements de guérison ;
  • le sacrement de l’ordre et de mariage sont au service de la mission des chrétiens.

Le baptême est le premier sacrement. Seul un baptisé peut recevoir les autres sacrements.

 

  • Au moment du baptême de Jésus, le ciel s’ouvre et une voix se fait entendre : « Celui-ci est mon fils bien-aimé, en lui j’ai mis tout mon amour ». De même, le jour de son baptême, Dieu dit à chacun(e) : « Tu es mon fils (ma fille) bien-aimé(e), en toi j’ai mis tout mon amour ».

     Le nom du Baptême vient du geste qui le réalise : baptiser signifie « plonger », « immerger ». La plongée dans l’eau signifie pour celui qui demande le baptême (le catéchumène), son union au christ dans sa mort et sa résurrection. Il est comme une « nouvelle créature ».

    Devenir chrétien, c’est entrer par le baptême dans la vie nouvelle des enfants de Dieu.

    On peut être baptisé à tout âge.

    Quand un tout petit enfant est baptisé, ce sont ses parents, son parrain et sa marraine qui s’engagent à lui faire connaître l’amour de Dieu.
    Lorsqu’un enfant plus grand ou un adulte sont baptisés, ils prennent le temps de réfléchir eux-mêmes à leur décision. Le baptême se fait en plusieurs étapes ; la préparation dure une ou plusieurs années (pour certains adultes).

    Cliquer ici pour connaître les démarches à effectuer et les documents à fournir en vue de recevoir le sacrement de baptême.

  • La veille de sa mort, pour montrer à ses amis combien il les aime, Jésus veut partager un dernier repas avec eux. Au cours de ce repas, il prend un morceau de pain, le bénit, le partage et il le leur donne en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous ». Ce dernier repas de Jésus est à l’origine de ce que les chrétiens appellent la messe, la célébration de l’eucharistie. Les chrétiens se réunissent pour célébrer Jésus mort et ressuscité, pour associer à sa vie nouvelle tous ceux qui y communient dans la foi.

    Eucharistie vient d’un mot grec qui signifie « action de grâce » : louange, action de grâce rendue à Dieu.

    L’eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle. Pour les chrétiens, c’est une vraie rencontre avec Jésus-Christ. Le pain et le vin sont le signe de la présence du Christ, de sa vie donnée pour tous. A travers le pain et le vin, corps et sang du Christ, ils reçoivent la vie même de Jésus ressuscité.

    On peut communier pour la 1ère fois quand on est enfant, adolescent ou adulte. La préparation dure une ou plusieurs années (pour certains adultes).

    Cliquer ici pour connaître les démarches à effectuer en vue de recevoir la première des communions.

  • Le jour de la Pentecôte, les Apôtres de Jésus reçoivent l’Esprit Saint qui les jette dehors et leur donne la force de proclamer devant tous les habitants de Jérusalem que Jésus est ressuscité. C’est ce même Esprit Saint que les chrétiens reçoivent à leur tour dans le sacrement de confirmation ; c’est la même mission qui leur est confiée : parler de Jésus au monde entier.

    La confirmation accomplit le don du baptême. C’est le sacrement qui donne l’Esprit Saint pour nous enraciner plus profondément dans notre vie d’enfant de Dieu, nous unir plus fermement au Christ, rendre plus solide notre lien à l’Église, nous associer davantage à sa mission et nous aider à rendre témoignage de la foi chrétienne par nos paroles et nos actions.

    Comme le baptême, la confirmation imprime dans le chrétien une marque ineffaçable. Ce sacrement ne peut donc être reçu qu’une seule fois, quand on est adolescent ou adulte. La préparation dure une ou plusieurs années (pour certains adultes).

    Cliquer ici pour connaître les démarches à effectuer en vue de recevoir le sacrement de confirmation.

  • Lorsqu’un chrétien est affaibli par la maladie ou la vieillesse, ou s’il doit subir une opération importante, il peut recevoir le sacrement des malades pour l’aider à supporter ses souffrances. Le sacrement des malades est le sacrement du réconfort : c’est le Christ qui rejoint celui qui souffre dans son corps ou dans son cœur. Le Christ, qui a souffert jusqu’à donner sa vie, vient porter avec lui ses propres souffrances et les offrir à Dieu.

     Ce sacrement n’est donc pas réservé aux derniers moments de la vie. L’onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux.

    Cliquer ici pour connaître les démarches à effectuer et en vue de recevoir le sacrement des malades.

  • Les chrétiens croient que Dieu les aime sans condition. Ils croient que Dieu attend sans cesse qu’ils se tournent vers lui. Dans le sacrement de réconciliation, les catholiques reconnaissent qu’ils se sont éloignés de Dieu, qu’ils ont péché. Ils reviennent vers Dieu de tout leur cœur, ils demandent pardon, et par l’intermédiaire d’un prêtre, Dieu pardonne et leur donne la force de vivre de nouveau avec Lui.

    Il est possible de recevoir le sacrement de réconciliation au cours d’une des célébrations pénitentielles organisées avant Noël et Pâques ou de façon plus personnelle, soit en rencontrant un prêtre pendant sa permanence d’accueil au presbytère, soit en prenant rendez-vous avec lui. Autant que possible, un prêtre est présent à l’église le samedi à partir de 17h30.

     Cliquer ici pour connaître les démarches à effectuer et en vue de recevoir le sacrement de la réconciliation.

  • Quand deux chrétiens s’aiment, ils croient que Dieu est la source de leur amour et qu’il sera à leur côté pour leur donner la force de s’aimer, même dans les moments difficiles. Au cours du mariage à l’église, ils promettent de s’aimer toujours avec l’aide de Dieu.

    Dieu lui-même s’engage et leur donne son amour et sa fidélité. Leur alliance devient signe de l’Alliance de Dieu avec les hommes. A travers leur amour, c’est comme si l’Amour de Dieu devenait visible. Leur amour devient image de l’Amour de Dieu.

    Cliquer ici pour connaître les démarches à effectuer en vue de recevoir le sacrement de mariage.

  • Jésus est venu sur la Terre pour dire au monde entier l’Amour de Dieu. Il a confié cette mission à 12 hommes, les Apôtres, qui, à leur tour, ont choisi d’autres hommes pour les aider à annoncer l’Évangile jusqu’au bout de la Terre. Aujourd’hui, Dieu appelle encore les hommes à le servir, comme l’ont fait les Apôtres. Ils reçoivent le sacrement de l’ordre qui fait d’eux des évêques, des prêtres ou des diacres.

    Par le baptême, tous les fidèles participent à la mission du Christ : Prêtre, Prophète et Roi. Dans cette communion et cette mission du baptisé, il existe une autre participation à la mission du Christ : servir au nom et en la personne du Christ Tête au milieu de la communauté. Ce service comporte trois missions essentielles : l’enseignement, la sanctification et le gouvernement du Peuple de Dieu.

     Le ministère ordonné comprend : les évêques, les prêtres et les diacres. Ce sont les évêques qui célèbrent les ordinations dans les trois degrés du sacrement de l’Ordre.

    L’évêque reçoit la plénitude du sacrement de l’Ordre. II entre ainsi dans le Collège épiscopal et il devient le chef visible de l’Église particulière qui lui est confiée, le diocèse. Les prêtres sont les coopérateurs de l’évêque et reçoivent de lui la charge d’une communauté paroissiale ou d’une fonction déterminée. Les diacres, ordonnés pour le service de l’Église, sont appelés à exercer des fonctions dans le ministère de la Parole et de l’Eucharistie, et le service de la charité.

    Cliquer ici pour connaître les démarches à effectuer si vous voulez devenir prêtre, diacre ou religieuse.