Les lycéens à Taizé : Camille témoigne

Revenue mais toujours dans l’esprit de Taizé !

Après 4 jours de pèlerinage à Taizé, de jeudi à lundi, nous sommes revenus à Trappes mais dans une atmosphère de joie et de prière.

Là-bas, il n’y avait pas moyen de s’ennuyer. Après le lever à 7h30, chaque groupe se retrouvait dans l’église pour la prière du matin, animée par les frères de la communauté de Taizé. On enchaînait avec le petit déjeuner, puis chaque aumônerie se dirigeait vers l’église pour écouter un texte de la Bible. Une réflexion autour de ce texte était faite par le frère Benoît ; après quoi nous prenions part à une discussion en petits groupes. A midi, nous nous retrouvions encore une fois dans l’église pour la prière suivie du déjeuner. L’après-midi, nous nous rassemblions dans une partie de l’église pour lire l’Evangile avec le frère Benoît. Celui-ci  nous donnait ensuite quelques explications pour le partage en groupe qui suivait ; un peu comme les dimanches Emmaüs à Trappes.

J’ai beaucoup aimé les partages en groupes car cela m’a permis non seulement de faire de magnifiques rencontres mais aussi d’avoir des réponses à certaines questions que je me posais. Chaque soir après la prière commune, nous étions libres jusqu’au couvre-feu à 23h00. C’était le moment pour s’amuser et rencontrer d’autres personnes, notamment à l’Oyak qui est l’endroit de détente de Taizé.

Chaque aumônerie avait un service à faire. Le nôtre consistait à faire la vaisselle du midi. Le premier avantage était que l’on mangeait en premier, et finalement ce fut toujours un moment jovial ! Nous avons parfois pu échanger avec des étrangers, notamment des allemands et des anglais. L’un des moments fort de Taizé fut le vendredi : la prière commune de 20h30 fut suivie d’une prière autour de la croix. La procession fut longue, j’ai dû attendre environ 2h avant de pouvoir poser mon front sur la croix et y déverser mes prières. Le lendemain, à la prière du soir, nous avons participé au partage de la lumière pascale. Comme à la Veillée pascale, chacun portait son cierge allumé, lumière apportée par les enfants de Taizé. Dimanche était une journée moins chargée : nous avons tous participé à l’eucharistie à 10h00 et à la prière commune du soir. Nous sommes partis le lundi après-midi après la prière et le déjeuner.

Ce pèlerinage à Taizé fut une très belle expérience pour moi et tout le groupe de Trappes. Et s’il fallait y retourner, je n’hésiterais pas à dire oui !

Camille