Faire un don

L’Eglise ne dépend que de la générosité de ses fidèles. Elle ne reçoit aucune subvention, ni de l’Etat, ni du Vatican. Pour un catholique, donner à l’Eglise est un moyen de signifier son appartenance et l’intérêt qu’il accorde à la mission de l’Eglise.

Donner à l’Eglise, c’est tout simplement lui permettre de vivre, de donner un traitement décent aux prêtres et aux animateurs pastoraux qui s’engagent au quotidien pour annoncer Jésus-Christ. L’Eglise a besoin de revenu régulier pour assurer sa mission. Donner, c’est permettre aux baptisés d’avoir tout ce dont ils ont besoin pour grandir dans la foi.

Les contributions des fidèles sont nombreuses (quêtes, offrandes de messes, souscriptions, etc.) mais le Denier de l’Eglise est la principale ressource de l’Eglise.

Combien donner ?

C’est une libre participation annuelle des catholiques du diocèse. Chacun est invité à donner selon ses moyens et quels que soient ses revenus. Tout don, même faible, compte.

Pour aider certains à établir un ordre de grandeur de cette contribution personnelle, on peut verser l’équivalent d’une ou deux journées de travail soit 1 à 2 % de votre revenu.

66 % du montant de votre don est déductible de l’impôt sur le revenu (dans les limites de 20 % du revenu imposable). Par exemple : un don de 300 € ne vous coûte en réalité que 102 €.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Pour donner, cliquez ici